Nominations annulées en RT : la suite

fi_justiceCOMMENT FAIRE FI DE LA JUSTICE ? Les six postes de chefs de RT sont ouverts dans un “mouvement fictif” !
Sur le recours du SCSI, le Tribunal Administratif de Paris annulait le 3 novembre dernier les nominations de 6 officiers de gendarmerie sur des postes de chef de SDRT et SRT …
Comme nous nous y attendions, la technostructure policière a manœuvré pour ne pas exécuter les jugements rendus en ouvrant fictivement par télégramme les 6 postes aux capitaines et commandants de police. Pure parodie, car les OGN sont toujours en fonction et ont semble-t-il reçu la garantie du DGGN de conserver leurs postes !
Par ailleurs, si on ajoute que la clôture des candidatures est fixée au 6 décembre et la prise de poste au 12, autant publier la liste des candidats retenus en même temps que le télégramme d’ouverture ! Cette publicité des postes n’est qu’une parodie et une provocation bien mesquine !

Les recours du SCSI n’avaient en effet, aucune visée anti-gendarmerie, ni pour objectif d’écarter les OGN du RT. Le seul but, réitéré il y a quelques jours au Ministre, était d’obtenir la réciprocité pour les OPN, de 6 postes de niveaux équivalents dans la gendarmerie …. Officiers, vous pouvez mesurer la considération qui vous est portée ! Aussi, afin de ne pas laisser libre cours à ces manœuvres et faire valoir vos droits et vos carrières, LE SCSI VOUS INVITE À VOUS PORTER CANDIDATS SUR CES POSTES ! (Chef du SDRT du Cher, de la Creuse, adjoint de la Haute-Savoie, chef du SRT de NARBONNE, de MONTBÉLIARD et de CHESSY).

Vous trouverez ci-joints le tableau complet des postes proposés, ainsi que le courrier que le SCSI a adressé au Directeur Général de la Gendarmerie Nationale.

Tableau des postes            Courrier au DGGN

157total visits,3visits today