DISPARITION DU CNE AMAURY LAGROY DE CROUTTE

Chers collègues,

 

Tous les métiers sont dangereux dans la police. L’accident mortel consécutif au crash d’un hélicoptère hier soir en Savoie, au cours duquel le capitaine de police Amaury LAGROY DE CROUTTE, a perdu la vie avec 4 autres personnes, dont le brigadier de police L. Stéphane, nous le rappelle tragiquement.

 

Pour l’instant, les circonstances entourant l’accident ne sont pas connues. Quoi qu’il en soit, Amaury était très apprécié de ses collègues pour ses compétences techniques et son excellent management. Il s’entraînait régulièrement pour être irréprochable lors des sauvetages en haute montagne.

 

Hier, comme cela lui arrivait souvent, notre adhérent a pris place dans un hélicoptère privé dans lequel se trouvaient 4 autres personnes qualifiées (dont le pilote et le copilote), ainsi que le brigadier précédemment cité.

 

Agé de 49 ans, il était marié et père de 3 enfants. Il avait commencé sa carrière de policier en tant que gardien de la paix, laquelle l’avait conduit à devenir CRS de haute montagne. Il avait ensuite réussi le concours interne d’officier, et avait débuté dans le corps de commandement par une affectation à la DCRI, avant de rejoindre le Centre National d’Entraînement à l’Alpinisme et au Ski (CNEAS) de Chamonix pour revenir à ce qu’il aimait tant: la CRS montagne. Depuis deux ans, il était en fonction à la base CRS d’Albertville.

 

Passionné de montagne, il consacrait toute son énergie à sauver des vies dans ce milieu périlleux.

 

Le SCSI-CFDT s’associe à la douleur de sa famille, de ses amis et collègues, et adresse à son épouse et ses trois enfants ses sincères et respectueuses condoléances.

 

Le Bureau National du SCSI-CFDT